jeudi 7 novembre 2013

COUP DE COEUR (One from the Heart)

                                                            Photo empruntée sur Google, appartenant au site Hollywood.com

de Francis Ford Coppola. 1982. U.S.A. 1h38. Avec Frederic Forrest, Teri Garr, Raul Julia, Nastassja Kinski, Lainie Kazan, Harry Dean Stanton.

Sortie salles France: 29 Septembre 1982. U.S: 12 Février 1982

FILMOGRAPHIE SELECTIVEFrancis Ford Coppola est un réalisateur, producteur et scénariste américain né le 7 Avril 1939.
1963: Dementia 13. 1966: Big Boy. 1968: La Vallée du Bonheur. 1969: Les Gens de la pluie. 1972: Le Parrain. 1974: Conversation Secrète. Le parrain 2. 1979: Apocalypse Now. 1982: Coup de coeur. 1983: Outsiders. Rusty James. 1984: Cotton Club. 1986: Peggy Sue s'est mariée. 1987: Jardins de Pierre. 1988: Tucker. 1989: New-York Stories. 1990: Le Parrain 3. 1992: Dracula. 1996: Jack. 1997: L'Idéaliste. 2007: l'Homme sans âge. 2009: Tetro. 2011: Twixt.


Echec commercial cuisant lors de sa sortie officielle alors que les critiques de l'époque y accordaient un intérêt limité, Coup de coeur est pourtant, comme son titre l'indique, un moment de cinéma singulier dans son rapport universel à la thématique de l'amour. A travers les procédés illusoires du cinématographe, Francis Ford Coppola rend tout autant hommage au 7è art dans sa faste virtuosité où l'inventivité du cameraman expérimente son outil avec souci de stylisme féerique. Célébration aux romances classiques et aux comédies musicales de l'âge d'or, Coup de coeur est une nuit d'ivresse aussi euphorique que les bulles d'une coupe de champagne que l'on savoure à chaque gorgée.

A Las vegas, un couple s'entre-déchire après 5 ans de vie commune. Ils décident d'un commun accord de se séparer pour vivre indépendamment leur nouvelle liberté au sein d'une ville effervescente. 



Trois ans après avoir sublimé la guerre dans le cauchemar vietnamien Apocalypse Now, Francis Coppola dépose les armes pour jeter son dévolu vers la romance d'un couple en perdition. Show de sons et lumières sous les néons polychromes des projecteurs de Las Vegas, Coup de coeur est une ode à l'amour le plus candide et à l'instant présent. En dépit de l'infidélité du couple désuni, leur fuite vers un Las Vegas utopique va les rappeler à la raison de l'authenticité amoureuse, de l'expérience de leur propre vécu au mépris des broutilles subsidiaires ! A travers cette histoire limpide mainte fois éculée à l'écran, notre cinéaste perdure sa pertinence à réinventer ici le genre romantique dans une mise en scène expérimentale en constante créativité ! Jeu de lumières et d'ombres juxtaposés dans le même plan afin de suivre deux séquences distinctes, éclairages flashy et couleurs rutilantes sur des décors de carte postale, feux d'artifice de numéros musicaux improvisés en pleine rue de festivité, ballades de blues d'un romantisme exaltant, Coup de coeur s'érige au sommet d'une fantasmagorie en constante conversion. Un bain de jouvence pour tous les coeurs en peine ou en étreinte où les âmes blessées se séparent pour mieux se retrouver au moment opportun.


Cinema Paradiso
En illustrant la virée de deux femmes en quête de plénitude (Teri Garr et Nastassia Kinski magnétisent l'écran de leur érotisme gracile !), incessamment courtisées par des amants désireux (Frédéric Forrest et Raul Julia forment avec entrain un duo obstiné !), Coup de Coeur prodigue avec une féerie ensorcelante la sollicitation de l'amour le plus fébrile. En jouant sur les trucages de l'illusion et en altérant la réalité, Francis Ford Coppola se porte aussi avant-coureur pour annoncer l'ère du numérique. Sauf qu'en l'occurrence, ces procédés artisanaux entièrement régis en studio renvoient à la fertilité première d'un Melies et d'un Chaplin !
Si vous voulez rendre amoureuse votre femme ou renouer avec le prémices de l'enthousiasme, Coup de coeur est tout à fait capable d'occasionner l'effet escompté !

07.11.13. 2èx
Bruno Matéï

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire