jeudi 5 novembre 2015

LA SORCIERE SANGLANTE

                                                               Photo empruntée sur Google, appartenant au site subscene.com

"I Lunghi capelli della morte" de Antonio Margheriti. 1964. Italie. 1h40. Avec Barbara Steele, George Ardisson, Halina Zalewska, Umberto Raho, Laura Nucci.

Sortie salles France: 5 Août 1970. Italie: 30 Décembre 1964

FILMOGRAPHIE: Antonio Margheriti (Anthony M. Dawson) est un réalisateur italien, né le 19 septembre 1930 à Rome, décédé le 4 Novembre 2002 à Monterosi.
1960: Le Vainqueur de l'espace. 1962: Les Derniers jours d'un empire. 1963: La Vierge de Nuremberg. 1964: La Sorcière Sanglante. 1964: Les Géants de Rome. 1964: Danse Macabre. 1968: Avec Django, la mort est là. 1970: Et le vent apporta le Violence. 1971: Les Fantômes de Hurlevent. 1973: Les Diablesses. 1974: La brute, le colt et le karaté. 1975: La Chevauchée terrible. 1976: l'Ombre d'un tueur. 1979: l'Invasion des Piranhas. 1980: Pulsions Cannibales. 1980: Héros d'Apocalypse. 1982: Les Aventuriers du Cobra d'Or. 1983: Yor, le chasseur du futur. 1985: L'Enfer en 4è vitesse.


Tourné au milieu de La Vierge de Nuremberg et Danse Macabre, La Sorcière Sanglante clôt magistralement la trilogie gothique du maître italien sous l'impulsion de la reine des ténèbres, Barbara Steele. Accusée à tort de sorcellerie après la découverte du corps du comte Franz, Adèle est condamnée à périr sur le bûcher sous les yeux de sa petite fille Elisabeth. Mais au moment de son châtiment, elle jure de se venger auprès des responsables. Au même moment, sa soeur aînée Helen tente de la sauver en convainquant le comte Humboldt de son innocence. Contraint de se laisser séduire par ce dernier afin d'épargner sa soeur, Helen assiste néanmoins impuissante à sa mort. De crainte d'être accusé d'adultère, Humbolt décide de se débarrasser d'Helen en la jetant du haut d'un pont. Quelques années plus tard, Elisabeth est forcée d'épouser le fils du comte Humboldt, Kurt. Alors que ce dernier avoue à son père qu'il est véritable responsable de la mort de son frère, le sosie d'Helen apparaît sous les traits de Mary Karnstein. 


Ce pitch ombrageux transcendé par une reconstitution médiévale du XVIè siècle, Antonio Margheriti l'illustre avec ambition formelle et science diffuse du suspense lorsque le responsable de cette tragédie familiale se retrouve confronté à une machiavélique conjuration. "Plus réussi est le méchant, plus réussi sera le film" dixit Alfred Hitchcock ! Et on peut dire que Margheriti respecte à la lettre la tagline du maître tant le personnage cupide et fallacieux de Kurt (sobrement endossé par George Ardisson) excelle de cynisme et sournoiserie à daigner éradiquer chaque témoin gênant. Amant infidèle pour le compte de la troublante Mary, Kurt va néanmoins se compromettre à des évènements irrationnels depuis son nouveau stratagème d'empoisonner son épouse. L'intérêt de l'intrigue émanant de sa paranoïa en chute libre et d'y démêler les tenants et aboutissants d'une éventuelle machination auquel les personnages d'Elisabeth et de Mary semblent tirer les ficelles. Margheriti inversant les rôles de tortionnaire/victime parmi le témoignage fébrile de notre témoin transi d'émoi. Avec ses décors de manoir lugubre, crypte décatie et cachettes souterraines, La Sorcière Sanglante insuffle une atmosphère d'étrangeté prépondérante autour des allées et venues de nos protagonistes en prise avec des entités diaboliques, quand bien même la peste y ravage les villageois apeurés de superstition.


De par la texture contrastée de sa photo monochrome, la solidité de l'intrigue, la facture stylisée des décors gothiques et l'apparence magnétique de Barbara Steele, la Sorcière Sanglante renoue avec la flamboyance de l'épouvante transalpine dans un souci esthétique morbide. Sans toutefois égaler Danse Macabre réalisé la même année, ce bijou d'angoisse et de suspense diffus fait preuve d'un pouvoir de séduction ténébreux dès l'exposition de son prologue inscrit dans la cruauté.  

Pour les intéressés, les 2 autres volets sont chroniqués ci-dessous:
La Vierge de Nuremberg: http://brunomatei.blogspot.fr/…/la-vierge-de-nuremberg-la-v…
Danse Macabre: http://brunomatei.blogspot.fr/…/danse-macabre-danza-macabra…

Bruno Matéï
3èx


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire