vendredi 30 octobre 2015

LES AVENTURIERS

                                                                             Photo empruntée sur Google, appartenant au site unifrance.org

de Robert Enrico. 1967. France. 1h52. Avec Lino Ventura, Alain Delon, Joanna Shimkus, Serge
Reggiani, Paul Crauchet, Odile Poisson, Thérèse Quentin.

Sortie salles France: 12 Avril 1967

FILMOGRAPHIE: Robert Enrico est un réalisateur et scénariste Français, né le 14 Avril 1931 à Liévin (Pas de Calais), décédé le 23 Février 2001 à Paris.
1956: Jehanne. 1962: Au coeur de la vie. 1962: La Belle vie. 1964: Contre point. 1965: Les Grandes Gueules. 1967: Les Aventuriers. 1967: Tante Zita. 1968: Ho ! 1971: Boulevard du Rhum. 1971: Un peu, beaucoup, passionnément... 1972: Les Caïds. 1974: Le Secret. 1975: Le Vieux Fusil. 1976: Un Neveu silencieux. 1977: Coup de Foudre. 1979: L'Empreinte des Géants. 1983: Au nom de tous les miens. 1985: Zone Rouge. 1987: De guerre lasse. 1989: La Révolution Française (1ère partie). 1991: Vent d'Est. 1999: Fait d'Hiver.


Grand classique du cinéma français qu'une génération de jeunes téléspectateurs (moi compris !) ont également pu découvrir via leur tube cathodique à la fin des années 70, Les Aventuriers relate la tendre histoire d'un trio amical peu commun. Après avoir fait connaissance avec la jeune artiste Laetitia, Manu, pilote de course, et Roland, mécanicien, décident d'embarquer à bord d'un navire pour se lancer dans une chasse au trésor en Afrique. Mais dans un concours de circonstances malchanceuses, un évènement aussi inopiné que tragique va bouleverser leur destinée. 


A partir de ce pitch linéaire conjuguant l'aventure, la comédie et le drame, Robert Enrico (cinéaste notoire à qui l'on doit l'inoubliable Le Vieux Fusil !) structure une magnifique histoire d'amitié entre deux acolytes et une jeune étrangère en quête d'évasion. Agrémenté de situations aussi légères que cocasses que nos héros partagent parmi leurs visites touristiques du Congo et leur expédition en mer, les Aventuriers insuffle un vent de liberté exaltant sous l'impulsion de comédiens débordant de tendresse. Lino Ventura et Alain Delon formant un duo indéfectible dans leur fraternité amicale fondée sur la fidélité, la loyauté et le respect de l'autre. Pleine de fraîcheur, de générosité et d'innocence naturelles, Joanna Shimkus leur partage la vedette avec une émotion aussi prude que fragile dans ses tourments d'amour, de dépit professionnel et de projet utopiste. Leur relation philanthrope étant communément conçue sur le principe d'une amitié altruiste avant de se laisser influencer vers des sentiments amoureux. Si la première partie sémillante fait preuve d'optimisme perpétuel, le second acte varie brutalement la donne pour embrayer vers une tournure dramatique en chute libre. A partir du moment où le drame impromptu interfère dans la relation de nos trois complices, l'intrigue adopte une tournure tragique qui pèsera sur les épaules de Manu et Roland. C'est dans ce deuxième segment fondé sur l'hommage et la révérence que les Aventuriers décuple son pouvoir émotionnel entre une leçon d'apprentissage infantile et deux, trois éclairs de violence. Spoiler !!! Car hantés par le fantôme de Laetitia, nos deux acolytes n'auront comme ambition que d'exaucer le rêve de leur compagne après avoir prodigué un héritage auprès de sa famille avec poignante dignité. Quant au point d'orgue explosif confiné dans le Fort-Boyard, la séquence de fusillade culminant avec la mort d'un des aventuriers reste un moment bouleversant d'une intensité rarement égalée dans le paysage français ! Fin du Spoiler


Chef d'oeuvre du film d'aventure lyrique inscrit dans la simplicité des valeurs humaines, les Aventuriers alterne le drame passionnel prônant les mérites d'amitié et de fidélité. Outre l'élégie de sa mélodie composée par François de Roubaix, ce grand moment d'émotion est transcendé par la complicité d'un trio de comédiens capiteux dans leur esprit incorrigible de cohésion. 

Bruno Matéï
2èx

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire